mercredi 1 novembre 2017

Adieu Basalte ...






Mi-septembre, j’ai voulu te sortir de ton site de chats libres, car tu avais subitement perdu la vue et ton état s’était dégradé. Je voulais t’offrir une vie meilleure tellement tu étais gentil.


Malheureusement, lors de ta visite vétérinaire, on a découvert que ta cécité était due au FIV et là … plus personne ne voulait t’accueillir …
Je ne pouvais pas me résoudre à t’endormir (je n’étais pas prête). Fabienne qui a vu mon désarroi,  a accepté de te prendre le temps de trouver une solution. Mais pas d’autre possibilité que de te laisser en cage, car sa maison avait déjà atteint sa capacité maximum !!

Suite à un appel pour trouver une famille d’accueil, Isabelle arrive sur « son grand cheval blanc » et t’offre la chaleur d’un foyer. Le FIV ne lui fait pas peur. Ta cécité n’est pas problème. Elle a déjà des chats et un gros patou issu de « sauvetage », bref l’idéal !!!

Compte tenu de l’intensité des sauvetages du moment, on a trop vite accepté. Malheureusement dans la nuit qui a suivi son arrivée ...

Basalte s'est échappé et son enfer a commencé ...

On a bien sûr été prévenu tardivement : 14h après sa disparition. Isabelle n’a suivi aucun de nos conseils pour le retrouver, elle ne le cherchait pas, ne lui laissait ni à boire, ni à manger « puisque son bio-énergéticien lui a dit qu’il était encore dans la maison »

Du coup Fabienne et moi, nous nous sommes alliées pour y aller tous les jours au début : recherche dans la maison, dans le jardin et le fourbi (pour ne pas dire le gros bordel) de toutes les dépendances d’Isabelle. Nous avons mis des affichettes dans les boites aux lettres dans un large secteur, nous avons été voir tous les voisins et fouillé tous les jardins en vain. Nous avons aussi apporté  l’ancienne cabane de Basalte qui portait encore son odeur, nous laissions à manger et à boire sans succès.

Avec l’épuisement, nous avons décidé de lui mettre un distributeur de croquettes et de l’eau avec le soutien et la surveillance des voisins. Nous ne passions plus que 2 fois par semaine pour réapprovisionner et chercher pendant des heures. Nous nous déplacions au moindre signalement de chat noir … mais une fois sur place le chat avait disparu.

Aujourd’hui j’ai eu un appel étrange

J’ai pas tout de suite compris que c’était une voisine avec un accent nordique. En fait, Isabelle avait perdu son téléphone (?), elle avait oublié le nom du chat et était incapable de dire si c’était Basalte qui venait de pointer le bout de son nez dans son jardin. Isabelle l’a emmené dans la maison et a couru chez la voisine, car elle ne savait pas quoi faire.
La voisine qui n’avait vu que nos affichettes était quasi sûre que c’était Basalte, très amaigri et avec un problème à l’œil ! 

En 30 min j’étais sur place, et là ma joie de le retrouver s'est transformée en sanglot ...

Je suis tombée à genoux face à mon bébé dans un état catastrophique, dans un état de maigreur effroyable, les yeux enfoncés tellement il était déshydraté et tenant à peine sur ses pattes.

J’ai commencé à lui parler, il s’est retourné vers moi et je l’ai enveloppé d’une couverture polaire douce et chaude et je l’ai pris dans mes bras et l’ai câliné, en attendant Fabienne car je n’avais pas de boite de transport.


Arrivée chez le vétérinaire


J’ai repris Basalte dans mes bras, au chaud et j’ai continué à lui parler en le câlinant. De temps en temps un petit miaulement déchirant se faisait entendre.

Basalte a perdu presque 2 kg en 1 mois1/2 (la moitié de son poids), 

il est en hypothermie sévère (malgré mon blouson et la couverture)

 et est sérieusement déshydraté… 


La décision est prise.

 

Basalte, tu partiras au chaud, 

entouré d’amour de mes mots doux et mes caresses …


Je m’excuse Basalte, voulant t’offrir une fin de vie sereine, tu n’as eu que faim, froid et solitude … 

 

Je suis terrassée de chagrin et je suis en colère !


Isabelle quelques soient tes raisons,comment as-tu pu faire preuve d’autant d'inconscience, de négligence, de maltraitance (passive).
Je ne comprends pas pourquoi tu ne l'as pas cherché, pourquoi tu as rejeté nos conseils, nous as menti en nous faisant croire que tu faisais quelque chose, malgré les témoignages et preuves accumulées …

Pourquoi pourquoi !!!!



7 commentaires:

  1. Courage !!!Je ne peux même pas imaginer ton chagrin... Toutes les deux vous ne devez pas vous en vouloir. Merci pour tout ce que vous faîtes au quotidien. Ses souffrances ont été arrêtées maintenant... Gros bisous
    Raphaëlle

    RépondreSupprimer
  2. Les familles d'accueil doivent être sélectionnées avec un soin tout particulier et, bien sûr, parfois on est amené à ne pas être trop exigeant. Je partage votre tristesse et votre colère. Basalte méritait mieux que ça !

    RépondreSupprimer
  3. Pauvre petit Basalte...Néanmoins il est parti entouré par votre amour.Je vous souhaite beaucoup de courage.
    Lysiane

    RépondreSupprimer
  4. Virginie, pourquoi ne l'avez vous pas gardé lorsque vous avez voulu le sortir du site des chats libres plutôt que le confier à une personne autre ? Ne pensez surtout pas à une accusation de ma part, c'est juste une question car je ne vous connais pas et du coup je ne comprends pas tout à fait la situation.
    Quelle que soit votre réponse, je compatis à votre peine car je ressens votre douleur et serais dans le même état. On pourrait mourir de chagrin pour tous ces innocents :-(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Virginie vit dans un petit studio avec déjà un chat.
      Elle n'a pas du tout de pièce pour l'isoler et l'adapter doucement, ni la possibilité de mettre une cage de convalescence.
      Elle travaille et s' occupe quotidiennement d'un site de plusieurs hectares où vivent 30 chats libres éparpillés en plusieurs groupes.
      Virginie donne tout son temps libre aux chats, Elle est dévouée 7 jours sur 7.
      Basalte était aveugle et fiv+, il fallait lui proposer un espace restreint et sécurisé pour qu'il prenne progressivement ses marques et aussi avoir du temps. ...
      J'ai été complètement trompée par Isabelle et ses discours rassurants.
      Nous faisons très rarement appel à des familles d'accueil inconnues, mes principales familles d'accueil sont mes amies. Maintenant, si on avait discuté avec ses voisins nous n'aurions pas fait cette dramatique erreur d'appréciation. Mais nous ne faisons pas une enquête de police.
      Depuis 1 mois 1/2, nous l'avons cherché sans arrêt. Virginie me donnait le courage de continuer.
      Fabienne Rocchisani

      Supprimer
  5. Je ne connais que depuis 2 jours votre association et en lisant cette histoire terrible je vous soutien dans cette souffrance. Je suis moi même famille d'accueil surtout pour les chats "calicivirus" dont j'essaie de sauver un max grâce aux médecines douces et ce n'est effectivement pas facile de devoir les laisser partir au bon moment surtout dans des situations comme celle ci. Bon courage à vous.

    RépondreSupprimer
  6. Lire ce qui est arrivé à Basalte me fait pleurer pour moi cette personne manque d'amour et de respect pour les chats comment a t elle pu laisser ce chat aveugle se debrouiller
    Virginie je comprends ton chagrin et ta colere
    Je te souhaite beaucoup de courage pour affronter cette difficile epreuve

    RépondreSupprimer