lundi 8 janvier 2018

Clap de fin

 
 
L'ADAD91 ferme ses portes en mars 2018.....
 
Pour toutes vos demandes, nous vous invitons désormais à vous tourner vers d'autres associations.
 
(N'envoyez plus de chèques !!! - Nous n'encaissons plus de dons depuis le 16 Décembre 2017)

Communication - Dissolution de l'ADAD91


                                                                                   Le 3 Janvier 2018

 

Chers adhérents,


L'Assemblée Générale ordinaire de l'Association s'est tenue le samedi 16 décembre 2017.

A l'ordre du jour figurait le renouvellement des membres du bureau, ces derniers ne se représentant pas à l'issue de leur mandat pour les postes de Président, Trésorière et Secrétaire.

 

Aucune candidature n'ayant été présentée il a été constaté l’impossibilité de renouveler les dirigeants et la cessation, de fait, des activités de l’association.

 

L'Assemblée Générale a voté à l'unanimité moins une abstention le lancement de la procédure de dissolution, et une fin prévisionnelle des démarches associées d'ici mars 2018.

 

En l'absence de repreneurs, les membres du bureau nommés liquidateurs, CASSET Gérard, DOUBLET Nicole, TOMA-ROHMER Annick et GROS Elodie, procéderont donc à la liquidation des actifs et passifs de l’Association conformément à l’Article 9 de la Loi du 1er juillet 1901 et au décret du 16 août 1901, dans les trois mois à venir.

 

Les familles d'accueil sont invitées à communiquer rapidement dans ce cadre leur souhait (ou non) de la poursuite de leurs activités et la structure officielle dans laquelle elles exerceront ces activités.

 

Les liquidateurs se tiennent à la disposition des amis de l'ADAD pour répondre à leurs questions.

 
                                                                       Le Bureau ADAD transitoire

mercredi 1 novembre 2017

Adieu Basalte ...






Mi-septembre, j’ai voulu te sortir de ton site de chats libres, car tu avais subitement perdu la vue et ton état s’était dégradé. Je voulais t’offrir une vie meilleure tellement tu étais gentil.


Malheureusement, lors de ta visite vétérinaire, on a découvert que ta cécité était due au FIV et là … plus personne ne voulait t’accueillir …
Je ne pouvais pas me résoudre à t’endormir (je n’étais pas prête). Fabienne qui a vu mon désarroi,  a accepté de te prendre le temps de trouver une solution. Mais pas d’autre possibilité que de te laisser en cage, car sa maison avait déjà atteint sa capacité maximum !!

Suite à un appel pour trouver une famille d’accueil, Isabelle arrive sur « son grand cheval blanc » et t’offre la chaleur d’un foyer. Le FIV ne lui fait pas peur. Ta cécité n’est pas problème. Elle a déjà des chats et un gros patou issu de « sauvetage », bref l’idéal !!!

Compte tenu de l’intensité des sauvetages du moment, on a trop vite accepté. Malheureusement dans la nuit qui a suivi son arrivée ...

Basalte s'est échappé et son enfer a commencé ...

On a bien sûr été prévenu tardivement : 14h après sa disparition. Isabelle n’a suivi aucun de nos conseils pour le retrouver, elle ne le cherchait pas, ne lui laissait ni à boire, ni à manger « puisque son bio-énergéticien lui a dit qu’il était encore dans la maison »

Du coup Fabienne et moi, nous nous sommes alliées pour y aller tous les jours au début : recherche dans la maison, dans le jardin et le fourbi (pour ne pas dire le gros bordel) de toutes les dépendances d’Isabelle. Nous avons mis des affichettes dans les boites aux lettres dans un large secteur, nous avons été voir tous les voisins et fouillé tous les jardins en vain. Nous avons aussi apporté  l’ancienne cabane de Basalte qui portait encore son odeur, nous laissions à manger et à boire sans succès.

Avec l’épuisement, nous avons décidé de lui mettre un distributeur de croquettes et de l’eau avec le soutien et la surveillance des voisins. Nous ne passions plus que 2 fois par semaine pour réapprovisionner et chercher pendant des heures. Nous nous déplacions au moindre signalement de chat noir … mais une fois sur place le chat avait disparu.

Aujourd’hui j’ai eu un appel étrange

J’ai pas tout de suite compris que c’était une voisine avec un accent nordique. En fait, Isabelle avait perdu son téléphone (?), elle avait oublié le nom du chat et était incapable de dire si c’était Basalte qui venait de pointer le bout de son nez dans son jardin. Isabelle l’a emmené dans la maison et a couru chez la voisine, car elle ne savait pas quoi faire.
La voisine qui n’avait vu que nos affichettes était quasi sûre que c’était Basalte, très amaigri et avec un problème à l’œil ! 

En 30 min j’étais sur place, et là ma joie de le retrouver s'est transformée en sanglot ...

Je suis tombée à genoux face à mon bébé dans un état catastrophique, dans un état de maigreur effroyable, les yeux enfoncés tellement il était déshydraté et tenant à peine sur ses pattes.

J’ai commencé à lui parler, il s’est retourné vers moi et je l’ai enveloppé d’une couverture polaire douce et chaude et je l’ai pris dans mes bras et l’ai câliné, en attendant Fabienne car je n’avais pas de boite de transport.


Arrivée chez le vétérinaire


J’ai repris Basalte dans mes bras, au chaud et j’ai continué à lui parler en le câlinant. De temps en temps un petit miaulement déchirant se faisait entendre.

Basalte a perdu presque 2 kg en 1 mois1/2 (la moitié de son poids), 

il est en hypothermie sévère (malgré mon blouson et la couverture)

 et est sérieusement déshydraté… 


La décision est prise.

 

Basalte, tu partiras au chaud, 

entouré d’amour de mes mots doux et mes caresses …


Je m’excuse Basalte, voulant t’offrir une fin de vie sereine, tu n’as eu que faim, froid et solitude … 

 

Je suis terrassée de chagrin et je suis en colère !


Isabelle quelques soient tes raisons,comment as-tu pu faire preuve d’autant d'inconscience, de négligence, de maltraitance (passive).
Je ne comprends pas pourquoi tu ne l'as pas cherché, pourquoi tu as rejeté nos conseils, nous as menti en nous faisant croire que tu faisais quelque chose, malgré les témoignages et preuves accumulées …

Pourquoi pourquoi !!!!



dimanche 2 avril 2017

Les chats libres ont aussi besoin de notre regard aimant

Témoignage de Virginie :


"Je ne sais pas si je suis seule à avoir ce mode de fonctionnement avec mes chats libres, mais je les observe, les suis pour connaitre leurs habitudes, je les nourris, trop parfois ...

J'aime leur faire plaisir avec des friandises, de la viande fraiche ou du poisson selon leurs préférences, oubliant parfois que je dois respecter leur vie de chat libre ! 

Je dois veiller à leur bien-être, tout en les laissant libres de chasser, car si je ne suis plus là, ils doivent se débrouiller seuls.

Je m'inquiète pour eux, souvent trop quand je ne les vois pas 1 semaine d'affilée, mais parfois c'est justifié ! 
 

C'est dans ce contexte, qu'avec mes petits travers, Illico a échappé à une mort certaine !


Illico a été vu pour la dernière fois le 22 février dernier, je me dis qu'avec les beaux jours il est certainement parti en vadrouille, car il a la chance de vivre dans une zone boisée immense !
Mais Illico ne s'est jamais absenté plus d'une semaine, voir 10 jours.

Au bout de 3 semaines toujours pas de trace de lui et Ibiza a disparu à son tour.

Je les appelle, je les cherche parfois loin, surtout le soir car je travaille et que je n'ai pas le choix ! Ibiza est retrouvée 5 jours plus tard à 1/4 d'heure de marche à pied. Pour moi c'est 45 minutes de marche, car c'est dans les bois, c'est pentu et que je zigzague ! Visiblement je suis plus inquiète qu'elle 😁!

Mais toujours pas de Illico ...

Je fais des cauchemars, ça m'angoisse de me dire que Illico est en difficulté quelque part, blessé peut être et que je ne l'entends pas m'appeler ...
Et oui je suis comme ça, j'ai un cœur chamallow avec mes bébés.

4 semaines, je commence à renoncer ... je pense à Hawaï disparu en 2014 en même temps que Safran, qui lui est revenu dans un état catastrophique au bout de 3 semaines.


Bref, vendredi midi au bout de 5 semaines, un employé des espaces verts, qui me connait bien, m'interpelle pendant que je nourrie mon 2ième groupe de chats et me dit : "J'ai vu un chat noir, derrière une petite fenêtre grillagée hier, je l'ai signalé à un responsable, il vous a prévenu ?"

Et bien non je ne suis pas au courant, je vais alors voir cette fameuse fenêtre. J'appelle en secouant mon paquet de croquettes (c'est mon signal de ralliement !), mais rien
Je pars donc m'occuper de mon 3ième groupe de minous, qui eux m'ont bien entendu.


Je reviens ensuite appeler près de la petite fenêtre, toujours sans effet, je continue mon tour chats pour voir mon 4ième groupe et je reviens !

Là j'entends un timide miaulement, j'insiste pour qu'il s'approche si il peut, car je ne perçois que du noir, il fait très sombre dans ce petit soupirail. Ça y est il est là en dessous est m’appelle, je lui réponds et lui lance de la terrine au travers le grillage, mais bizarrement le bruit de la nourriture me fait dire que le sol est à plusieurs mètres ! Je lui jette des gamelles d'eau espérant faire une flaque pour qu'il boive, car je ne le vois pas et je ne sais dans quel état il est.


J'appelle le fameux responsable pour avoir de l'aide, sans effet puisqu'il est parti en vacances hier soir pour une semaine !!! Pareil pour son collègue.
Bref au bout de plusieurs essais, je vais voir les gardiens du site, qui me connaissent bien et je vais voir avec eux si ils savent à qui je peux m'adresser !

C'est le gardien lui-même qui me propose son aide sachant que normalement ses clés ouvrent tout. Je tente donc avec lui de localiser le chat.

Je rentre dans les sous-sols du bâtiment avec lui et rapidement je vois la petite fameuse petite fenêtre grillagée à plus de 4-5 mètres du sol ! Mais comment a-t-il pu monter là-haut ?!?


La nourriture au sol a disparu, mais pas de chat, je continue alors à chercher dans les couloirs, placards etc. 

Finalement le voilà, près d'une sortie qui pourrait lui redonner sa liberté. 

Paniqué par le bruit, il vient vers moi qui bloque la 2ième issue : une porte qui ferme mal. Je tente ainsi de l’empêcher de repartir dans les couloirs. Mais effrayé, il fait un bond sur la porte et arrive à s'échapper. 

Je me rends compte qu'il est paniqué, que je ne suis pas équipée pour l’attraper, je décide donc avec le gardien de revenir plus tard. En attendant je lui laisse une gamelle d'eau et encore un peu de terrine.

J'appelle une fois de plus Fabienne à l'aide qui ne manque pas d'être sur place 1h30 plus tard avec tout le matériel nécessaire.

L'affaire est finalement réglée en 10 min avec le concours du gardien qui le repousse d'un côté, Fabienne qui l'attends avec le filet de l'autre côté et moi qui tente de le guider et l'apaiser. 

Il rentre sans difficulté de lui-même dans la cage de transport qu'il pense certainement être une issue 😃.

Une fois dehors, on vérifie que c'est bien lui grâce à son tatouage et son état général, qui est plutôt bon compte tenu des circonstances. Comme il y avait une petite flaque d'eau, due à une fuite dans le sous-sol, il n'est pas déshydraté et il a dû trouver 2-3 souris aussi, car malgré son amaigrissement, il n'est pas dans un état catastrophique. Nous décidons donc de le relâcher près de son site habituel.


2 heures plus tard, je suis repassée voir comment il allait. Il dormait dans les fourrés et est venu pour une petite dose de terrine en rab, il va bien, il est juste épuisé de son aventure. 



Hier samedi, lors de mon tour habituel, j'ai eu la bonne surprise de voir Illico venir au petit trot, la queue dressée bien droite à mon appel, il était visiblement content de me voir, j'ai d'ailleurs pu lui faire une caresse sur l'arrière-train 😊.

Voilà, aujourd'hui je suis heureuse et je remercie ces hommes qui n'ont pas détourné le regard. Sans eux, je ne l'aurai pas entendu ! "

💙💙💙💙💙💙💙

DU MEUBLE À L'ÊTRE SENSIBLE,
IL RESTE ENCORE BEAUCOUP DE CHEMIN À FAIRE ...

💙💙💙💙💙💙💙

mercredi 3 août 2016

Les aventures de Moon Unit !

   
 
Elle s’appelle Moon Unit et c’est une jolie chatte globe-trotteuse. Disparu à Londres depuis huit longues années, le félin a finalement été retrouvé… en région Parisienne.

Lors de la Saint-Sylvestre, en décembre 2007, Moon Unit s’offrait sa liberté en quittant son domicile familial de Londres. Une décision qui n’avait pas manqué d’affoler sa propriétaire, Marna, cherchant par tous les moyens à récupérer la fugueuse. Et depuis, plus de nouvelles...
On imagine aisément quelle a dû être sa surprise lorsque, 8 ans plus tard, l’ADAD lui passe un coup de fil, lui indiquant que son chat était entre leurs mains, en Essonne. Bien que localisée par puce électronique, la propriétaire refusait de croire à une telle nouvelle, jusqu’à ce que l’association procède à un échange de photos.
 

Fin juillet, Marna et Sean, son ex-compagnon, décidèrent d’embarquer pour la France et de récupérer Moon Unit. Aidés par l’ADAD, qui leur fournit un passeport officiel de voyage, l’ancien couple put ramener leur chatte bien-aimée à la maison. De retour à Londres, Moon Unit retrouva l’un de ses chatons.
 
Pour remercier l’ADAD de leur précieux coup de main, Marna a ouvert une page de récolte de fonds pour aider l’association.
 
 
 
Cette belle histoire est en train de faire le tour de la planète web :
             - http://fr.newsmonkey.be/article/5258
             - etc...
 
UN GRAND MERCI à tous ceux qui se sont occupées de près ou de loin de la chatte jusqu'à son renvoi dans sa famille !
 
Beau travail d'équipe ! Félicitations !